Aidez-moi à répondre à vos préoccupations : Cliquez ici pour participer au sondage RetourVital
Vivre longtemps en bonne santé
Translate this Web page in English with Google Traduzca este Web site en español con Google Übersetzen Sie diese Web site auf Deutsch mit Google Tradure questa pagina in italiano. Tradure esta página portuguais.

Sites sur la santé

Présentation de l'auteur

Aritma

Contactez moi






Le vieillissement

De nombreux mécanismes

Comprendre comment vivre plus longtemps en meilleure santé, c'est d'abord comprendre les mécanismes du vieillissement. Pourtant cela ne fait pas partie des programmes scolaires en France et dans la plupart des pays. Etrange oubli, quand on réalise qu'il s'agit de la connaissance potentiellement la plus utile qui soit. Car, si l'argent ne fait pas le bonheur, la santé elle, est notre bien le plus précieux.

Considéré dans les média comme un fléau, le vieillissement de la population serait bien moins problématique sans les maladies chroniques de l'âge, avec les conséquences que l'on sait : coût exorbitant de la protection sociale, moindre productivité au travail, augmentation du chômage…

Les découvertes scientifiques sur le viellissement se succèdent depuis 20 ans, et pourtant le grand public en est bien peu informé. Allons nous découvrir les mécanismes génétiques du vieillissement et mettre au point les moyens de vivre plusieurs siècles ? La possibilité d'une telle découverte fait peur car elle boulverserait le monde.

Mais dans les décennies qui viennent cela paraît improbable. Il est par contre possible de vivre plus longtemps et en meilleure santé, ce qui est déjà énorme. La prévention, en particulier par l'alimentation et les suppléments alimentaires, joue le rôle essentiel.

Les scientifiques ont découvert que de nombreux mécanismes concourent au vieillissement de l'organisme et diminuent sa capacité à rester en bonne santé et à résister aux agressions du monde extérieur. Pour lutter efficacement contre le vieillissement, il est nécessaire de contrer ces différents mécanismes.

 

Causes et protections contre le vieillissement

 

Il n'y a donc pas un mécanisme du vieillissement, mais plusieurs simultanés, comme le montre le diagramme ci-dessus :

(1) La durée de vie maximale est programmée génétiquement pour chaque espèce. Mais elle peut être rallongée par la restriction du nombre de calories consommées. Un composé que l'on trouve dans le raisin, le resvératrol, pourrait avoir des propriétés comparables.

(2) Notre organisme a besoin pour bien fonctionner d'un certain nombre d'éléments essentiels qu'il produit lui-même, mais dont la production devient pour certains moins efficace avec l'âge ou sous l'influence d'une maladie

  • Hormones : certaines déclinent avec l'âge : prégnélonone, DHEA, mélatonine, progesterone, testosterone. Ces hormones permettent une coordination générale de notre métabolisme.
  • Anti-oxydants : l'organisme en produit un certain nombre, dont l'importance est variables pour notre métabolisme. Les plus notables sont les suivants : acide lipoïque, coenzyme Q10, N-acétylcistéïne, gluthation peroxydase (GPx), superoxyde dismutase (SOD), mélatonine.
  • Glyconutriments : ces 8 glucides sont produits par l'organisme pour synthétiser des molécules indispensables à la communication entre les cellules de l'organisme. L'organisme les produit lentement, d'où l'intérêt de se les procurer par l'alimentation

(3) De nombreux composés nous sont indispensables, mais ne peuvent pas être produits par notre organisme. Ils doivent donc provenir de notre alimentation (ou à défaut de la supplémentation). Toute carence en ces nutriments peut se traduire par des maladies ou un vieillissement accéléré :

  • Minéraux (métaux), en particulier : calcium, fer, iode, magnésium, phosphore, potassium, sélénium, sodium, soufre, zinc
  • Vitamines : A (betacarotène), B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (niacine), B5, B6, B8 (biotine), B9 (acide folique), B12, Choline, C, D2, D3, E, K
  • Acides aminés composant les protéines : 8 acides aminés ne peuvent pas être produits par l'organisme et sont donc indispensables. Ils proviennent des protéines que nous consommons
  • Lipides : de nombreux lipides sont indispensables : Stérols, tocophérols, phospholipides, sphingolipides, monoinsaturés CIS, polyinsaturés

(4) Certaines substances protègent notre organisme des agressions extérieures, et ainsi ralentissent le processus de viellissement :

  • Anti-oxydants : de nombreux anti-oxydants sont apportés par notre alimentation, en particulier : vitamines A, C, E, zinc, sélénium, beta-carotène, lycopène, flavonoïdes, anthyocanes, acide lipoïque, resvératrol, curcumine… Ils sont essentiellement présents dans les fruits et légumes, le thé
  • Fibres : les fibres alimentaires ne ralentissent pas à proprement parler le vieillissement, mais elles facilitent la digestion qui est un processus essentiel pour rester en bonne santé. Elles sont présentes en plus grande quantité dans les fruits et légumes
  • Probiotiques : certaines enzymes, levures et bactéries, ne ralentissent pas à proprement parler le vieillissement, mais facilitent la digestion ce qui est essentiel pour rester en bonne santé.
  • Organosulfures présents dans l'ail (allicine) et les oignons
  • Indoles présents dans les choux
  • Saponines présents dans les haricots, les grains entiers ou le ginseng

(5) L'exercice physique modéré (l'idéal étant une heure par jour) contribue également à retarder le vieillissement, en renforçant notre ossature, en contribuant à éliminer les toxines, en aidant à lutter contre les maladies cardio-vasculaires, en renforçant notre masse musculaire par rapport à notre masse grasse.

(6) D'autre part, notre organisme est victime de nombreuses agressions, qui peuvent accélérer le vieillissement, et qui doivent être minimisées ou être compensées par le renforcement des défenses de notre organisme :

  • Pollutions atmosphérique (particules fines), chimique (produits cancérigènes), tabac
  • Radiations (radon dans les locaux hermétiquement fermés), exposition excessive au soleil
  • Minéraux dangereux (métaux lourds) : plomb, mercure
  • Micro-organismes de toutes sortes : bactéries, virus, parasites, champignons microscopiques…
  • Stress : sous l'effet d'un stress chronique, nous produisons une hormone, le cortisol, qui accélère le vieillissement
  • Glycation : la consommation excessive glucides (sucres, pain, pâtes…) ainsi que d'aliments trop cuits accélère la glycation, un des mécanismes essentiels du vieillissement
  • Alcool : sa consommation en excès accélère le vieillissement du cerveau, le risque cardio vasculaire et certains cancers
  • Graisses (lipides) : la consommation de graisses saturées ou insaturées trans contribue largement au vieillissement des artères et au risque cardio-vasculaire

Le vieillissement

--> La restriction calorique augmente la durée de vie

--> Vitamines

--> Minéraux

--> Métaux lourds dangereux

--> Anti-oxydants

--> Suppléments alimentaires

--> La glycation : attention aux sucres!

--> Les hormones : compenser leur baisse avec l'âge